Le ravalement de façade des bâtiments anciens, un procédé maîtrisé par Sèle

L’entreprise Sèle œuvre depuis plus de soixante ans dans la rénovation et la restauration de bâtiments anciens. Parmi ses activités phares figure le ravalement de façade, un travail en apparence aisé, mais qui nécessite un savoir-faire exceptionnel pour reproduire aussi fidèlement que possible la patine d’autrefois.

Une entreprise de rénovation et de restauration expérimentée

L’entreprise Sèle fait partie du groupe leader de la restauration de bâtiments anciens en France. Cette situation unique la dote d’un savoir-faire complet sur tous les problèmes liés à la rénovation des constructions anciennes.

Depuis ses débuts Sèle a démontré une maîtrise exceptionnelle dans le ravalement de façade et de nettoyage de façade d’immeubles, de bureaux, de parements en général… Même si les compagnons de l’entreprise – plus d’une centaine – se spécialisent en grand nombre dans la taille de pierre, nous disposons dans nos rangs de personnel qualifié et expérimenté dans les travaux de ravalement de façade et de nettoyage.

Ces artisans font appel à des techniques ancestrales, transmises de génération en génération et les asocient à des procédés modernes ayant recours aux nouvelles technologies. Une telle combinaison donne naissance à de nouvelles approches du ravalement de façade, de nettoyage, y compris pour les constructions anciennes. Sèle intervient sur tous types de constructions, notamment les édifices culturels et religieux, les fortifications, les manoirs, les châteaux et les immeubles anciens en copropriété ou appartenant à des particuliers.

Nos compagnons travaillent dans les règles de l’art et dans le respect total des caractéristiques propres du bien restauré, conformément aux principes de la restauration de bâtiments anciens. Les travaux de ravalement de façade ainsi que du nettoyage de façade suivent ainsi un cahier de charges précis. De manière générale, le ravalement de façade tel que le conçoit l’entreprise Sèle se déroule en quelques étapes distinctes, selon l’état de la maçonnerie et de ses parements.

Le ravalement, un chantier en plusieurs actes

Avant de procéder au ravalement de façade proprement dit, Sèle effectue une vérification de l’état de la maçonnerie. En cas de fissures, d’humidité ou de présence de sels, les compagnons de l’entreprisse préconisent un traitement adéquat du problème afin d’obtenir un meilleur rendu. Si des fissures ou des détériorations des maçonneries sont décelées, nous pouvons être amenés à appliquer des agrafes en laiton – pour les lézardes et les fissures – afin de solidariser les pierres des deux côtés de la fissure. Un autre procédé consiste à placer un ou des bouchons à l’endroit où se trouve la fissure, avec un morceau de pierre ou un matériau identique à celui constituant la maçonnerie. L’utilisation de goujons, de ragréage ou de tirants sont autant d’autres options envisageables afin de réparer les maçonneries, avant le ravalement de façade proprement dit.

Après le renforcement des murs, nous procédons à un traitement des salissures qui les recouvrent. Nous utilisons pour ce faire différents procédés, dont l’hydrogommage, la micro abrasion, le peeling, la cryogénie ou le dessalement à la pulpe de cellulose. Les moindres traces d’humidité dans les murs sont également traitées, avant de procéder au ravalement de façade. Cette dernière tâche consiste à appliquer de l’enduit, du badigeon, de la patine ou de l’eau forte sur les maçonneries, puis à peindre le tout de manière à obtenir une apparence identique à l’original.